Ekobo – Décorer éthique

Eh bien comme quoi ce sont le choses les plus évidentes qui se remarquent le moins. Cela fait maintenant deux mois que nous avons reçu chez Quatuor notre première livraison des produits Ekobo et je ne m’étais pas rendu compte que rien n’avait été écrit sur ce blog à ce sujet. C’est d’autant plus dommage que l’on pourrait en dire, oh Dieu, bien des choses en somme… Soit.

Banner Ekobo

Ce n’est un secret pour personne, l’écologie et le commerce équitable sont deux valeurs commerciales sûres de nos jours. Il suffit de voir le nombre de fois que l’on entends le mot « vert » dans les publicités pour voitures pour se rendre compte à quel point c’est devenu « tendance ». Et qui va s’en plaindre? Certainement pas nous. Si l’écologie est tendance, c’est tout bénéfice pour notre chère planète… Pour autant que l’on abuse pas de cette mode, ce qui est vraiment pas le cas de la marque qui nous occupe ce soir: Ekobo.

Lancée en 2003 par Bruno Louis, bien avant Al Gore et le pacte de Nicolas Hulot, Ekobo s’est construite autour d’un concept simple et complexe à la fois: fabriquer des articles déco actuels et soignés tout en respectant l’environnement. La solution, Bruno Louis l’a trouvé dans le Bambou: durable, peu coûteux, recyclable et surtout facile à cultiver, le bambou est un matériau qui présente un nombre impressionnant de qualités (saviez-vous que le bambou peut être aussi résistant que l’acier dans certaines conditions?).

Banner Ekobo

C’est donc en Asie qu’Ekobo est allé chercher sa matière première et plus particulièrement au Vietnam où se trouve l’usine. Et parce que le simple fait d’utiliser des ressources renouvelables n’était pas suffisant, Ekobo a développé un partenariat éthique avec l’usine locale et rédigé une charte d’engagement garantissant les conditions de travail et le respect de l’environnement (disponible sur Quatuor.be).

Cette approche durable et engagée se ressent aussi dans le style des produits. Car si les designers sont européens, toute la gamme ekobo est inspirée du style asiatique mais avec une approche beaucoup plus minimaliste et intemporelle. Le résultat est une collection de bols, saladiers, plateaux et autres accessoires de cuisine qui s’intègrent parfaitement dans un style existant tout en y apportant une touche de couleur grâce à une palette de teintes vivantes.

Vous l’aurez sûrement compris, Ekobo est un des coups de coeur Quatuor pour cette fin d’année pour avoir prouvé qu’il est possible de concilier l’esthétique, l’ergonomie et un respect des droits sociaux et de l’environnement. Ekobo est donc une marque qu’on vous encourage vivement à découvrir (et pourquoi pas à adopter). Personnellement, je trouve que le Mikoto (porte-couteaux utilisant des pique à brochette pour tenir les couteaux), le plat Maxi et le bol Riso sont réellement très très réussis.

Ekobo - Maxi platEkobo - Porte-couteaux MikotoEkobo - Bol Riso

Avis donc à celles et ceux qui désespéraient de trouver une idée cadeau qui change de l’ordinaire…

Demain, on vous parlera de boules pour les sapins de Noël et d’une idée assez… originale.

Posté dans Décoration

À propos de Céline

J'ai toujours eu un faible pour les jolies choses, celles qui ont ce petit truc en plus, celles qui inspirent. Maman pas peu-fière, je consacre mon temps libre à ma famille, mes amis, et à savourer les petits plaisirs de la vie.

Afficher tous les articles de Céline